Formation tout au long de la vie : vers Erasmus+

Le 26 novembre 2013, ANEFORE asbl – l’Agence Nationale pour le programme d’éducation et de formation tout au long de la vie – a organisé sa conférence annuelle sur le thème « Du programme Éducation et formation tout au long de la vie (EFTLV) vers Erasmus+ : impact et perspectives » en présence de Mady Delvaux-Stehres, ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle et de plus de 130 participants.

Les grandes lignes du nouveau programme Erasmus+, qui succède au programme EFTLV à partir de janvier 2014 pour une période de 7 ans, ont été présentées par Karin Pundel, directrice de ANEFORE. Doté d’un budget de 14,7 milliards d’euros, Erasmus+ intègre tous les programmes d’éducation et de formation tout au long de la vie de l’Union européenne, le programme Jeunesse en action et le sport. 77,5% du budget total seront alloués au secteur de l'éducation et de la formation et 3,5% au mécanisme de garantie de prêts pour étudiants. Le secteur de la jeunesse bénéficiera de 10% du budget et le sport de 1,8%.

ERASMUS + contribuera aux objectifs de la stratégie EUROPE 2020 en matière de croissance, d’emploi et d’innovation. Renforcer les compétences de tous les citoyens pour favoriser leur développement personnel et améliorer leur aptitude à l’emploi, telle est l’ambition prioritaire du programme. Erasmus+ se décline en 3 axes clé:

  • la mobilité individuelle à des fins d’apprentissage ;
  • la coopération pour l’innovation et l’échange de bonnes pratiques ;
  • le soutien à la réforme des politiques publiques.

La conférence fut également l’occasion de dresser un premier bilan des activités et projets financés dans le cadre du programme EFTLV depuis 7 ans :

  • plus de 1 100  conventions de subvention avec plus de 150 bénéficiaires institutionnels (écoles, institutions ou associations) ont été conclues ;
  • plus de 3 000 étudiants ont bénéficié d’une aide pour une mobilité d’études ou de stage ERASMUS ;
  • plus de 1 000 élèves en formation professionnelle initiale ont effectué un stage en entreprise en Europe dans le cadre du programme LEONARDO DA VINCI ;
  • quelque 2000 enseignants et formateurs ont participé à une mission à l’étranger, que ce soit dans le cadre d’une réunion de projet, d’une formation ou d’un stage.

Dernière mise à jour