Offre scolaire

À côté des écoles fondamentales publiques, l’offre scolaire inclut une école fondamentale privée appliquant le même programme que les écoles publiques, des écoles fondamentales privées appliquant un autre programme tout en étant subventionnées par l’État, ainsi que des écoles relevant de l’initiative privée et ne bénéficiant pas de subventions.

Offre scolaire publique

Le Luxembourg compte 157 écoles fondamentales publiques réparties dans l’ensemble des 102 communes du pays.

Parmi les écoles fondamentales publiques, certaines proposent des approches pédagogiques alternatives.

C’est le cas des écoles suivantes :

  • Eis Schoul, école à pédagogie inclusive, à Luxembourg-Kirchberg,
  • Jean-Jaurès, école à journée continue, à Esch-sur-Alzette,
  • Villa Mirabella, école à journée continue à Wiltz.

Quatre écoles publiques internationales, , fonctionnent selon les programmes, les critères de promotion et les grilles horaires du système des écoles européennes. Elles sont ouvertes à tous les élèves, sans frais d’inscription. Elles proposent cinq années d'enseignement primaire européen dans les sections francophone, anglophone ou germanophone. Certaines écoles proposent également des classes de maternelle. Les élèves peuvent ensuite y poursuivre l'enseignement secondaire qui mène au baccalauréat européen (voir aussi ici).

Il s’agit de

Le Lycée Michel Lucius offre des classes anglophones au niveau de l'enseignement fondamental.

Offre scolaire privée et internationale

L’École privée Notre-Dame (Sainte-Sophie) offre des classes appliquant le même programme que les écoles publiques luxembourgeoises ainsi que des classes (de la Petite Section de maternelle au CM2) qui appliquent les programmes officiels français.

Les écoles fondamentales privées suivantes appliquent un autre programme que le programme officiel, tout en recevant des subventions de l’État :

À ces écoles s’ajoutent les classes maternelles et primaires des deux  Écoles européennes du Luxembourg : l’École européenne de Luxembourg I au Kirchberg et l’École européenne de Luxembourg II, à Mamer.

Dernière mise à jour