Signalement d’un enfant en danger

Les professionnels qui travaillent quotidiennement aux côtés des enfants peuvent être confrontés à un soupçon de maltraitance d’un enfant par un adulte et de maltraitance d’un enfant par un enfant.

Par maltraitance intentionnelle ou non-intentionnelle, on entend toute situation de violences physiques, de sévices corporels, d’abus sexuels, de violences psychologiques ou de négligences graves qui risquent de compromettre le développement de l’enfant au niveau physique, psychologique ou affectif. Certains types de maltraitance peuvent donner lieu à une réponse judiciaire et à une réponse psychosociale, alors que d’autres donnent exclusivement lieu à une réponse psychosociale.

Afin d’informer les professionnels (éducateurs, enseignants, assistants sociaux, professionnels de santé, thérapeutes, conseillers et autres) sur les procédures existantes pour assurer la protection des enfants, le ministère a élaboré le document « Maltraitance de mineur : Procédures à suivre par les professionnels de l’Enfance et de la Jeunesse ». Le projet a été mené en collaboration avec les acteurs clés du domaine des droits de l’enfant : ministère de la Justice, ministère de la Santé, Parquet, police, Centre psycho-social et d’accompagnement scolaires (CePAS), Ombudscomité fir d’Rechter vum Kand, Association luxembourgeoise de pédiatrie sociale, Service médico-scolaire de la Ville de Luxembourg, Ligue médico-sociale, etc.

La publication peut être envoyée sur demande par e-mail (info.droitsdelenfant@men.lu) ou téléchargée en ligne.

Dernière mise à jour