Promotion de la langue luxembourgeoise

 

Le luxembourgeois s’est officiellement vu conférer le statut de langue nationale en 1984. Dans notre société multilingue, le luxembourgeois joue un rôle essentiel.

Au sein du gouvernement, la promotion de la langue luxembourgeoise relève de la compétence du ministère de l'Éducation nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse.

L’engagement du gouvernement en faveur du luxembourgeois a été fixé en mars 2017, dans une stratégie pour promouvoir la langue luxembourgeoise. Le document comporte 40 mesures qui jettent les bases du plan d'action et permettent de mettre en place des initiatives à moyen et long terme visant à développer la langue luxembourgeoise.

Ce document stratégique énonce quatre engagements et objectifs d'envergure, auxquels le gouvernement a souscrit concrètement, à savoir :

  • renforcer l'importance de la langue luxembourgeoise ;
  • faire progresser la normalisation, l'utilisation et l'étude de la langue luxembourgeoise ;
  • promouvoir l'apprentissage de la langue et de la culture luxembourgeoises ;
  • promouvoir la culture en langue luxembourgeoise.

Vous trouverez davantage d'informations relatives aux 40 mesures reprises dans le document stratégique ici.

Organes officiels

Le 27 juin 2018, la Chambre des Députés a adopté la loi relative à la promotion de la langue luxembourgeoise. Différents organes ont vu le jour.

Le commissaire à la langue luxembourgeoise (Commissaire fir d’Lëtzebuerger Sprooch)

Le commissaire à la langue luxembourgeoise est responsable d'un plan d'action sur 20 ans s'articulant autour de la langue luxembourgeoise, accompagné par un comité interministériel. Marc Barthelemy a été nommé au poste de commissaire en octobre 2018.

Le commissaire est chargé de proposer au gouvernement un plan d'action pour promouvoir la langue luxembourgeoise. Il veille aussi à ce que l'offre d’apprentissage du luxembourgeois soit suffisamment étoffée, au Grand-Duché et à l'étranger, et à ce que le matériel didactique adéquat soit disponible. Il assure le suivi des doléances quant à l'utilisation ou la non-utilisation du luxembourgeois dans les services publics.

Le Centre pour la langue luxembourgeoise (ZLS - Zenter fir d’Lëtzebuerger Sprooch)

Le Centre pour la langue luxembourgeoise a pour domaines de compétence la langue luxembourgeoise et la situation linguistique au Grand-Duché, ainsi que la promotion du luxembourgeois à l'échelle nationale et internationale. Il documente la langue luxembourgeoise, son histoire, ses dialectes, mais aussi le contexte multilingue.

Il est également l'éditeur de publications ayant trait à la langue, par exemple D’Lëtzebuerger Orthografie ou la série d'ouvrages Lëtzebuerger Wuertschatz. En plus, le Centre propose aux citoyens et aux administrations un certain nombre de services, parmi lesquels le Lëtzebuerger Online Dictionnaire (lod.lu), un dictionnaire multilingue dans lequel des termes luxembourgeois sont traduits en allemand, français, anglais et portugais, et sont illustrés à l'aide d'exemples en luxembourgeois (tél. : (+352) 247 88600 ou e-mail : lod@lod.lu).

Le Conseil permanent de la langue luxembourgeoise (Conseil fir d’Lëtzebuerger Sprooch)

Créé en 1998, le Conseil fir d’Lëtzebuerger Sprooch (Conseil permanent de la langue luxembourgeoise, CPLL) est chargé de rendre des avis sur les règles édictées par le Centre en ce qui concerne l'orthographe, la grammaire, la prononciation et l'usage correct du luxembourgeois.

« Sproocheronnen » 2018 et 2022

Une nouvelle édition de l'initiative « Sproocheronn », en 2022, permet au public de contribuer à l'élaboration du plan d'action sur 20 ans, conjointement avec le comité interministériel et d'autres acteurs du domaine de la langue luxembourgeoise. C'est sous la devise « Ensemble pour une langue luxembourgeoise vivante – Participez au plan d'action sur 20 ans pour la promotion du luxembourgeois » que le ministre de l'Éducation, de l'Enfance et de la Jeunesse invite l'ensemble des citoyens à soumettre leurs propositions dans le cadre de quatre soirées organisées dans les quatre régions du pays et/ou en ligne. Agenda et forum en ligne sur https://lux.lu.

La « Sproocheronn » 2022 est organisée dans le prolongement de l'initiative « Sproocheronnn » de 2018. À l'époque, des forums citoyens avaient été mis en place pour donner la possibilité à la population de prendre une part active au développement de la langue luxembourgeoise. Plus de 150 personnes y ont assisté, alors qu'une centaine de propositions concrètes ont été soumises en ligne. Elles ont été reprises dans une brochure intitulée « Bierger, Gesellschaft, Politik – Zesummen d'Lëtzebuerger Sprooch fërderen ».

Apprendre le luxembourgeois

Ces dernières années, l'intérêt à l'égard du luxembourgeois et le rôle joué par cette langue ont gagné en importance. Le programme gouvernemental 2018-2023 prévoit des mesures visant à encourager tout un chacun, Luxembourgeois et non-Luxembourgeois, à apprendre notre langue et à lui faire une place au quotidien. Afin d'ancrer encore davantage la langue luxembourgeoise au sein de notre société, il importe de lui donner une nouvelle signification dans l'enseignement :

Ici, au Luxembourg. Dans la Grande-Région. À l'échelle internationale

L'Institut national des langues (INL) et le Service de la formation des adultes (SFA) proposent des cours destinés aux adultes. L'offre ne cesse de s'enrichir.

Divers accords avec des partenaires en France et en Allemagne donnent également la possibilité d'apprendre le luxembourgeois au sein de la Grande-Région.

Une plate-forme en ligne d'apprentissage du luxembourgeois est en cours de développement en vue de sa mise à disposition gratuite dans le monde entier.

Dans les structures d’éducation et d’accueil et les écoles

Le programme d'éducation plurilingue favorise l'utilisation du luxembourgeois et du français dans les structures d'éducation et d'accueil destinées à la petite enfance.

En ce qui concerne l'enseignement fondamental, des ressources spécifiques ont été développées pour les cours de langue et la gestion du multilinguisme.

L'année scolaire 2021-2022 a vu l'introduction du luxembourgeois en tant que matière à part entière en classe de 4e dans l'enseignement secondaire classique et l'enseignement secondaire général. Cette nouvelle matière couvre trois volets principaux : connaissances générales sur le pays et la société, langue luxembourgeoise et culture luxembourgeoise.

Le nouveau cours de luxembourgeois vise à éveiller le plaisir et l'intérêt des jeunes à se familiariser davantage avec la langue. L'objectif consiste à ce qu'ils acquièrent en parallèle des connaissances générales sur le Grand-Duché, ce indépendamment de leur milieu culturel ou linguistique.

Dans le cadre d'un projet pilote, le Lycée Michel-Rodange s'apprête à lancer une section A avec le luxembourgeois comme 4e langue. Ainsi, le luxembourgeois sera à l'avenir proposé comme quatrième langue, au même titre que l'espagnol ou l'italien. Dans les autres sections, outre l'espagnol, le chinois et l'italien, les élèves du Lycée Michel-Rodange ont la possibilité de choisir le luxembourgeois comme langue supplémentaire.

Par ailleurs, le luxembourgeois est enseigné en tant que langue étrangère dans toutes les écoles internationales publiques, ce dès la première année de l'enseignement fondamental.

En 2009, l'Université du Luxembourg a créé un Master in Secondary Education – Luxemburgistik. Ce master permet d'avoir davantage de professeurs spécifiquement formés pour dispenser la matière dans les lycées, le luxembourgeois étant également reconnu comme spécialité à part entière depuis 2015.

De nouveaux outils pour apprendre la langue

La demande d'apprendre à écrire correctement le luxembourgeois ne cesse de grandir. En effet, les nouvelles technologies et les médias numériques confèrent à la langue écrite une place toujours plus importante dans notre quotidien. À cette fin, un certain nombre de supports d'apprentissage et d'outils en ligne attrayants ont été développés et sont accessibles à toute personne désireuse d'apprendre à écrire notre langue, que ce soit dans le cadre d'un cours de langue ou d'un processus d'apprentissage autonome. Toutes ces ressources sont conformes aux règles orthographiques complétées publiées en novembre 2019 par le Centre pour la langue luxembourgeoise.

L'Institut national des langues (INL) est responsable de la publication de la série « Schwätzt Dir Lëtzebuergesch? ». Ces manuels s'adressent principalement à des adultes qui souhaitent apprendre la langue luxembourgeoise. Ils leur permettent par ailleurs d'en apprendre beaucoup sur la vie quotidienne au Grand-Duché, de mieux connaître notre pays, nos fêtes, jours fériés et personnalités incontournables, et de découvrir en outre diverses spécialités culinaires typiques du pays.

Le Lëtzebuerger Online Dictionnaire (LOD.lu) est au cœur des travaux du Centre pour la langue luxembourgeoise. Le LOD constitue la référence officielle en matière d'orthographe. Dans un même temps, ce dictionnaire contribue activement à renforcer le rôle du luxembourgeois en tant que langue de communication et d'intégration.

À cela s'ajoutent des règles d'orthographe et de grammaire luxembourgeoises, la mise à jour d’un manuel de conjugaisons, une carte géographique avec les toponymes luxembourgeois, une série d'ouvrages sur le vocabulaire luxembourgeois, etc. Des outils en ligne tels que l'Ortho-Trainer (ortho.lod.lu), le dictionnaire médical (med.lod.lu) ou le correcteur orthographique (www.spellchecker.lu) ont été développés ou adaptés.

www.lux.lu

Le site www.lux.lu couvre toutes les facettes de la langue, son histoire, les acteurs du secteur, ainsi que les mesures et programmes mis en place.

Cette page comporte également des informations régulièrement mises à jour sur les nouvelles publications, initiatives et mesures entreprises en lien avec la langue luxembourgeoise.

Dernière mise à jour