Actions et campagnes de sensibilisation

Afin d’implémenter les campagnes et les politiques européennes et internationales au Grand-Duché et d’y opérer une prise de conscience à l’échelle nationale, le Service des droits de l’enfant organise régulièrement des campagnes de sensibilisation et des journées d’études à destination du grand-public ainsi que des professionnels.

Protection des enfants contre la violence sur Internet

On parle de grooming quand une personne adulte contacte un enfant, souvent en ligne et sous une fausse identité, dans le but de l’abuser sexuellement ou de lui extorquer de l’argent. Le contact peut être établi sur une période étendue, afin de créer une relation de confiance et de faciliter le passage à l’acte d’exploitation. Ce dernier peut prendre différentes formes : rencontres « dans la vraie vie » dans le but d’un abus sexuel ; sollicitation à l’envoi de photos sexuellement explicites ; chantage à partir de telles photos explicites pour obtenir de l’argent ou plus de matériel d’abus sexuel.

Dans le cadre de la lutte contre l’abus et les violences sexuelles, le ministère sensibilise le grand public et les professionnels (table-ronde, journée d’étude, plateforme de référence) aux dangers liés à l’utilisation d’Internet et notamment au phénomène du grooming.

Vous trouvez ci-dessous des informations et conseils de bonnes pratiques (en français et en allemand) à destination des parents et des professionnels du secteur éducatif : 

Protection des enfants contre les punitions corporelles

Le Service des droits de l'enfant du ministère a lancé une campagne de sensibilisation sur les effets négatifs des punitions corporelles. Un document offrant des pistes alternatives à la punition corporelle est en cours d’élaboration avec l’UNICEF. L’objectif est de proposer aux parents des méthodes éducatives fondées sur la parentalité positive.

Stop aux punitions corporelles ! Une conférence publique dans le cadre des 30 ans de la Convention des droits de l’enfant (actualité du 9.11.2019)

Stop aux punitions corporelles ! (affiche)

Stop aux punitions corporelles (vidéo)

Journée des droits de l’enfant

Le ministère organise des actions de sensibilisation à l’attention des enfants et du grand public (au Parc merveilleux de Bettembourg). Cette journée a pour vocation de familiariser les enfants, les familles et toute personne intéressée avec les droits de l’enfant, à l’aide des supports variés et ludiques (Sentier des droits de l’enfant, projection de films, animations, activités, stands d’information, etc).

Spectacles de magie pour thématiser les droits de l’enfant

En collaboration avec ECPAT Luxembourg, des spectacles de magie sur les droits de l’enfant sont organisés dans tout le pays. Au cours de ce programme interactif, l’artiste sensibilise les jeunes visiteurs sur les droits de l’enfant et explique notamment la différence entre les gestes permis et ceux qui ne le sont pas. Messages musicaux et tours de magie alternent avec la projection du clip vidéo « Dem Vicky saï Geheimnis » pour permettre aux enfants de comprendre que leur corps leur appartient.

Eléments d’une culture d’entreprise qui protège les enfants contre les abus sexuels dans les institutions

Une journée d’étude intitulée « Éléments d’une culture d’entreprise qui protège les enfants contre l’abus sexuel dans le cadre professionnel » a eu lieu en 2019 à l’Institut de formation de l’éducation nationale (IFEN). Cette journée d’étude était assurée par le Prof. Dr. Martin Wazlawik, expert en sciences de l’éducation dans le domaine „Pädagogische Professionalität und sexuelle Gewalt: Prävention, Intervention, Kooperation“ auprès de l’Universität Münster et par Mme Barbara Klein, chargée de direction auprès de la Caritas Saarbrücken. Elle s’adressait au personnel enseignant, éducatif et psycho-social et a été reconnue comme formation prioritaire.  

En collaboration étroite entre le SDE et ECPAT Luxembourg, les mécanismes de protection y proposés ainsi que les observations et interrogations des participants ont été recueillis dans un document et pourront servir à l’élaboration d’une démarche systématique de protection des mineurs contre les violences dans les structures d’accueil.

Dernière mise à jour