Un cours de sciences numériques au lycée

Une quinzaine de lycées introduiront à la rentrée 2021-2022 un cours de sciences numériques pour leurs classes de 7e. La phase pilote sera bientôt suivie d’une généralisation du cours à l’enseignement secondaire classique et général pour tous les élèves de 7e, 6e et 5e.

Votre enfant parle-t-il le numérique ? Il en a certainement déjà des notions. Mais la langue du 21e siècle va bien au-delà du maniement technique d’un ordinateur et de ses programmes de base. Au-delà aussi de la consommation plus ou moins passive de la toile mondiale et des réseaux sociaux.

Six axes thématiques

Une nouvelle discipline au lycée, baptisée sciences numériques et destinée aux classes inférieures du secondaire, cultive le vaste champ des compétences qui donnent accès au monde digital.

Les activités proposées à raison d’une leçon par semaine, à organiser de préférence sous forme de plages à projets, tournent autour de six axes thématiques :

• la communication avec les machines et des machines entre elles (algorithmes, etc.) ;

• le world wide web et ses défis (pensée critique, cybersécurité, éthique) ;

• les données informatiques et leur gestion (banques de données, objets connectés) ;

• le jeu, analogue ou digital, (gaming, progammation, pensée computationnelle, collaboration) ;

• les robots et leur programmation ;

• l’intelligence artificielle.

Ces axes seront abordés au cours de chacune des trois années scolaires et approfondiront au fur et à mesure les réflexions et les compétences acquises. Un accent particulier sera mis sur la place de l’humain dans la digitalisation.

Au secondaire classique et général

Afin de permettre à tous les élèves de renforcer les compétences du 21e siècle et de lutter contre les inégalités qui persistent en matière d’accès au numérique, le même cours sera dispensé dans les deux ordres d’enseignement – classique et général. La langue véhiculaire sera le luxembourgeois, avec des ressources pédagogiques en français, en allemand et en anglais, pour éviter toute barrière de la langue.

Au vu de la diversité des angles d’apprentissage, la discipline pourra être enseignée par des enseignants de toutes les spécialités et ne sera pas limitée aux titulaires des mathématiques et de l’informatique.

Le programme sera évalué et adapté constamment. Notamment pour suivre l’évolution des compétences des élèves issus de l’enseignement fondamental, où l’initiation au coding fait son apparition dans les cycles 1 à 3, de manière transversale dans les différentes disciplines d’enseignement, à partir de la rentrée prochaine. Il est déjà enseigné au
cycle 4 depuis la rentrée 2020-2021.

La phase pilote qui débutera à la rentrée 2021-2022 dans quatorze lycées servira à dégager la meilleure façon d’intégrer le cours de sciences numériques par rapport aux autres disciplines enseignées au lycée.

Dès la rentrée 2022-2023, le cours sera généralisé dans toutes les classes de 7e de l’enseignement secondaire classique (ESC) et général (ESG) alors que la phase pilote se poursuivra dans les classes de 6e des lycées volontaires.

 À l’horizon 2024-2025, toutes les classes de 7e, de 6e et de 5e bénéficieront du cours en sciences numériques.

Dernière mise à jour