Études COVID-19

Épreuves standardisées 2020

L’enquête scolaire Épreuves standardisées (ÉpStan) est réalisée chaque année en novembre par le Luxembourg Center for Educational Testing de l’Université du Luxembourg auprès de tous les élèves des cycles 2.1, 3.1, 4.1 de l’enseignement fondamental et des lycéens des classes de 7e et 5e. Ces épreuves évaluent de manière standardisée les compétences dans les domaines-clés de la formation scolaire, le climat scolaire et la motivation des élèves à apprendre.

L’analyse des épreuves 2020, présentée en avril 2021, montre que, malgré la crise de la COVID-19, les résultats des élèves restent globalement stables. Seules les performances en compréhension de l’oral en allemand ont baissé de manière significative parmi les élèves du cycle 3 de l’enseignement fondamental.

Par ailleurs, les parents et les élèves interrogés se disent globalement satisfaits de l’enseignement à distance offert par le système scolaire luxembourgeois durant la crise sanitaire. Ils disent avoir bien ou plutôt bien surmonté les défis de l’apprentissage à distance.

Plus d’informations

Rapport national sur la situation des enfants au Luxembourg : focus sur le bien-être

Au premier semestre 2022, le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, l’Université du Luxembourg et le Luxembourg Institute of Socio-Economic Research (LISER) publieront le premier rapport national sur la situation des enfants au Luxembourg. Celui-ci s’intéressera entre autres au bien-être subjectif des enfants dans les différents domaines de leur vie quotidienne : famille, amis, école, loisirs, etc. Celui-ci s’intéressera entre autres au bien-être subjectif des enfants dans les différents domaines de leur vie quotidienne : famille, amis, école, loisirs, etc.

Une première enquête fut réalisée dans ce cadre au printemps 2019 par le LISER : tous les enfants nés en 2007, 2009 et 2011 furent alors invités à remplir en ligne le questionnaire de l’International Survey of Children’s Well-Being, adapté au contexte luxembourgeois. 9000 enfants y ont participé.

Un projet de suivi a été lancé et le même questionnaire, complété de questions spécifiques au vécu de la crise sanitaire, sera soumis au printemps 2021 aux mêmes 9000 enfants.

L’étude permettra donc une comparaison du bien-être des enfants dans le temps et au plan international.

Plus d’informations :

Lucie Waltzer, Service de l’éducation et l’accueil

lucie.waltzer@men.lu

Bien-être des enseignants et des élèves - impact de la COVID-19 : une enquête de l’Observatoire national de la qualité scolaire

L’Observatoire national de la qualité scolaire lance une étude nationale afin de mesurer le bien-être des enseignants et des élèves et la manière dont celui-ci est influencé par la crise sanitaire. Il étudiera également les facteurs de la crise qui ont été déterminants dans l’éventuelle modification de ce bien-être (confinement, enseignement à distance ou hybride, retour à l’école, évaluation ...) ainsi que les éléments contextuels ou individuels ayant favorisé le maintien du bien-être chez certains. Un questionnaire adapté aux différents publics servira d’outil principal.

Le public cible est constitué de tous les enseignants et tous les élèves de l’enseignement fondamental et secondaire public. Pour les plus jeunes (cycles 1 et 2), le questionnaire sera adressé aux parents.

La passation des questionnaires se déroulera en mai et juin 2021. En décembre 2021, le rapport national et ses recommandations seront rendus publics. Chaque établissement scolaire participant recevra également son rapport individualisé. Outre son intérêt scientifique et sa valeur pour orienter la politique de l’Éducation nationale, cette étude présentera ainsi une utilité directe pour les acteurs du terrain.

Plus d’informations :

Somia Salah, coordinatrice du projet

somia.salah@onqs.lu

Rapport national sur la situation de la jeunesse au Luxembourg 2020 (Jugendbericht)

En juin 2021, le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse et l'Université du Luxembourg ont publié le troisième Rapport national sur la situation de la jeunesse au Luxembourg.

Cette édition s'intéresse plus particulièrement au bien-être et à la santé des jeunes de 12 à 29 ans, avant et pendant la pandémie de COVID-19.

Elle témoigne que, globalement, les jeunes évaluent positivement leur bien-être et leur santé mais que les jeunes défavorisés socioéconomiquement ont davantage souffert des conséquences de la crise sanitaire.

Plus d’informations

Contact:

Conny Roob, Service de la Jeunesse

cornelie.roob@men.lu

Rapports d’analyse sur la situation de la COVID-19 dans les établissements scolaires

Le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, en lien étroit avec le ministère de la Santé, analyse régulièrement la situation sanitaire dans les écoles afin d’évaluer et adapter les mesures prises pour lutter contre la propagation de la COVID-19 en milieu scolaire tout en préservant un maximum de temps de présence physique en classe.

Plus d’informations :

Sondages sur le bien-être des parents et des enseignants

Entre le 15 et le 31 janvier 2021, quelque 4.200 parents d’élèves de l’enseignement fondamental, de l’enseignement secondaire et des Centres de compétences et quelque 1.350 enseignants ont répondu à un sondage proposé par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse. Celui-ci portait sur leur bien-être et leur vécu de la crise sanitaire durant le premier semestre de l’année scolaire 2020-2021.

Étude YAC+  Young People and COVID-19 : premiers résultats  

L’étude YAC+ résulte d’une enquête menée en juillet 2020 auprès de quelque 4 000 résidents luxembourgeois âgés de 12 à 29 ans, afin d'identifier les conséquences sociales, économiques et sanitaires sur les jeunes des mesures de lutte contre la pandémie de COVID-19. Le projet YAC+ est financé par le Fonds National de la Recherche et le ministère de l'Éducation, de l'Enfance et de la Jeunesse.

La même enquête est de nouveau organisée en juin 2021. Les résultats seront communiqués à l’automne 2021.

La publication 2020 (14 pages) est disponible en anglais, français, allemand, luxembourgeois et portugais.

Résumé de l’étude

Plus d’informations

Contact:

Conny Roob, Service de la Jeunesse

cornelie.roob@men.lu

L’école face à la COVID-19 au Luxembourg

Réalisée par une équipe multidisciplinaire de scientifiques et de pédagogues, l’étude L’école face à la COVID-19 au Luxembourg, publiée le 14 août 2020, analyse la situation des infections et contaminations au sein des écoles du pays, telle qu’elle s’est développée suite à la reprise des cours à partir du 4 mai 2020, d’abord en groupes restreints, puis en classes complètes. Elle conclut à des résultats rassurants. « D’un point de vue de santé publique, cette analyse approfondie montre qu’ à ce stade la transmission enfant à enfant dans les écoles est rare et n'a pas été la principale cause d'infection par le SRAS-CoV-2 chez les enfants. Les données disponibles actuellement permettent de dire que si des mesures appropriées de distanciation physique et d'hygiène sont appliquées, les écoles ne sont pas des environnements de propagation plus à risque que d'autres milieux de travail ou de loisirs avec des densités similaires de personnes. » (Paulette Lenert, ministre de la Santé).

Plus d’informations

COVID-Kids : impact de la pandémie sur le bien-être des enfants

Le rapport du projet COVID-Kids de l’Université du Luxembourg, « Bien-être subjectif et expériences quotidiennes des enfants de 6 à 16 ans pendant la première vague de la pandémie COVID-19 au Luxembourg », s’appuie sur un questionnaire en ligne (680 enfants y ont répondu) et des entretiens (22 enfants y ont participé). Toutes les données ont été collectées pendant la pandémie entre mai et juillet 2020. Le rapport, en anglais et en français, présente les résultats de l’enquête et formule des recommandations.

Plus d’informations  

Why flipping the classroom is not enough: Curriculum making after the pandemic

Dans cette étude publiée en avril 2021 dans Prospects, les chercheurs de l’Université du Luxembourg Susanne Backes, Isabell Baumann, Dominic Harion, Thomas Lenz et Sabrina Sattler analysent l’impact de la fermeture des écoles et de l’apprentissage à distance, essentiellement en ligne, sur les inégalités en matière d’éducation en comparant la situation du Luxembourg, de la Finlande et de l’Estonie.

Ils examinent aussi les apports pédagogiques et didactiques de l’apprentissage à distance et de la culture d’enseignement digital qui a pris une nouvelle dimension pendant la suspension des activités scolaires et éducatives. Autant d’inspirations essentielles pour développer de nouveaux programmes d’études aux XXIe siècle.

Plus d'informations

Schule auf Distanz - Die Coronakrise und der Weg zu einem digitalen Curriculum in Luxemburg

Cette étude, publiée en 2020 chez Melusina Press, Luxemburg, résulte du travail des chercheurs de l’Université du Luxembourg Susanne Backes, Isabell Baumann, Dominic Harion, Thomas Lenz et Sabrina Sattler.

Elle s'interroge sur les leçons à tirer de la crise du coronavirus et sur l'apport du numérique dans l’enseignement. La fermeture des écoles qui, selon l’UNESCO, a touché plus de 90% des élèves dans le monde, a mis les systèmes éducatifs face à des défis inédits. Elle représente aussi une chance de revoir les processus traditionnels d’enseignement et d’analyser de nouvelles pistes, notamment digitales, pour orienter le développement scolaire. Le Luxembourg, terre multilingue et interculturelle constitue en ce sens un laboratoire idéal.

Plus d’informations

EICEL: Effects & Impulses of COVID-19 on/for Teaching development in Luxembourg

L’Université prépare également un projet d’étude où il s’agit de collecter les expériences des enseignants et des apprenants en situation de confinement et de pratique d’enseignement restreintes pour dégager des pratiques innovantes et des méthodes pédagogiques spécifiques et ainsi contribuer à développer une culture d’enseignement enrichi de la dimension numérique.

Dernière mise à jour