Deuxième Foire de l’éducation au développement durable avec plus de 30 stands virtuels

Un des plus grands défis de notre société est de trouver une réponse durable à la protection de l’environnement et au réchauffement climatique, mais aussi aux aspects économiques et sociaux de la globalisation. Les jeunes l’ont bien compris et n’hésitent pas à défiler dans la rue pour réclamer des réponses politiques et provoquer des changements, notamment un changement de mentalités.

Le système éducatif doit accompagner activement cette réflexion. Tout au long de leur scolarité, les élèves doivent être sensibilisés en vue de développer les compétences nécessaires pour faire face aux enjeux du développement durable. L’école, lieu d’apprentissage et de vie, les encourage également à adapter leur comportement au quotidien.

Collaboration avec les ONG

Dans leurs efforts de sensibilisation, les communautés scolaires sont soutenues par les autorités publiques et les organisations non gouvernementales (ONG) actives dans le domaine de l’éducation au développement durable. Régulièrement, sur demande des enseignants, des activités pédagogiques sont organisées auprès des élèves pour aborder différentes thématiques illustrant aussi bien les défis mondiaux actuels que des alternatives mises en place au Luxembourg et dans le monde.

Des organisations de différents secteurs proposent des activités éducatives visant à questionner notre société mondialisée et son mode de fonctionnement et à adopter un mode de vie et de consommation plus durable. Ces activités s'inscrivent dans une volonté commune de contribuer à développer l'esprit critique des enfants, des jeunes et des moins jeunes et leur permettent de développer les compétences nécessaires pour prendre une place active en tant que citoyen responsable et solidaire.

Cette collaboration, qui témoigne aussi de l’ouverture de l’école vers la société civile, s’illustre lors de la deuxième Foire de l’éducation au développement durable, organisée le 5 juin 2021 en ligne de 9 à 12 heures. La foire est ouverte à toute personne intéressée; le programme détaillé et les détails de l'organisation se trouvent sur le site https://bne.lu/foirebne/. Les inscriptions et l'accès à la foire virtuelle se font sur https://hopin.com/events/foire-bne.

Sur une trentaine de stands virtuels, vous pouvez vous informer sur les actions éducatives proposées par les acteurs, et entrer directement en contact avec les exposants pour échanger ou poser vos questions.

Les supports de documentation des stands virtuels (vidéos, brochures, etc.) peuvent être consultés sur le site dès le jeudi 3 juin à 17 heures.

La foire d'échange proprement dite a lieu le 5 juin, avec la présence en ligne des exposants aux stands virtuels dès 9 heures et sera clôturée à 11 h 30 par le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, Claude Meisch, et la ministre de l’Environnement, du Climat et du Développement durable, Carole Dieschbourg.

Objectif de la Foire de l’éducation au développement durable

L’objectif de la foire est de réunir ministères, écoles et ONG pour présenter leurs offres d’activités et de matériels pédagogiques en matière de développement durable. Les acteurs du secteur peuvent ainsi entrer en contact avec les enseignants, le personnel éducatif et autres multiplicateurs.

La foire est aussi l’occasion de partager des expériences et des exemples de bonne pratique. Une trentaine de stands en ligne attendent les visiteurs.

L’événement est organisé sur initiative et en collaboration avec des ONG de la plateforme pour l’éducation à l’environnement et au développement durable, soutenu par le ministère de l'Environnement, du Climat et du Développement durable et par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse.

Plusieurs écoles et services de l’Éducation nationale

Le Service de coordination de la recherche et de l’innovation pédagogiques et technologiques (SCRIPT) donne un aperçu des matériels pédagogiques à disposition des enseignants et des initiatives sur le terrain, dans les écoles et lycées, en matière d’éducation au développement durable. Restopolis met en avant ses initiatives en matière de réduction des déchets dans la restauration scolaire.

Cette année, trois écoles sont présentes et démontrent leur engagement et leurs projets pour l’éducation au développement durable: le Lycée Vauban (École et Lycée français de Luxembourg), le Lycée technique d'Ettelbruck, ainsi que le Lycée Josy Barthel Mamer.

Acteurs thématiques œuvrant dans le domaine du développement durable

La plateforme pour l’éducation à l’environnement et au développement durable est une plateforme thématique à l’attention des acteurs de l’éducation au développement durable. Elle est active depuis 2008, en diffusant des informations thématiques en matière de développement durable et de l’éducation à l’environnement, des événements, formations, matériaux. Son second principal objectif est de créer des partenariats et des synergies. Le ministère de l’Environnement, du Climat et du Développement durable présente son portail thématique www.agenda2030.lu, propose des cartes postales sur l’Agenda 2030 des Nations unies avec des conseils pratiques pour la vie quotidienne en lien avec les 17 Objectifs de développement durable avec l’Agenda 2030. En collaboration avec d’autres acteurs de la plateforme pour l’éducation à l’environnement et au développement durable, des «Tipps fir nohaltegt Liewen» sont présentés sur le site Internet www.bne.lu, ainsi qu’un atelier pédagogique et une formation sur l’Agenda 2030.

L’Administration de la nature et des forêts (ANF) montre ses 5 Centres nature et forêt, situés à Insenborn (Burfelt), Esch/Alzette (Ellergronn), Steinfort (Mirador), Manternach (A Wiewesch) et Remerschen (Biodiversum) destinés à sensibiliser le public, et en particulier les jeunes, à l’importance de la protection de la nature et de la biodiversité, et de l’utilisation durable des ressources naturelles dans l’intérêt des générations futures. L’Administration de la gestion de l’eau (AGE) présente sa nouvelle campagne pour l’eau potable avec une panoplie de matériaux pédagogiques. Le jeu des fleuves luxembourgeois est désormais disponible en ligne. L’Administration de l’environnement (AEV) présente le nouveau livret Mäin éischt Null Offallbuch réalisé par Ëmweltberodung Lëtzebuerg (EBL) et sa campagne anti-littering.

Par ailleurs, des services publics et institutions œuvrant pour le développement durable tels que notamment l’Aktioun Nohaltegkeet, le Centre d’information Tiers-Monde (CITIM), la Naturparkschoul des 3 parcs naturels (Our, Öewersauer et Natur&Geopark Mëllerdall) avec l’École du goût, et le CIGLesch proposent des activités pédagogiques, tel que les projets «Léieren am Gaart» ou «Öko-Check».

Les projets dans tous les autres domaines et pour tous les 17 Objectifs de développement durable des Nations unies, comme l’agriculture et la coopération, sont également accompagnés de volets de sensibilisation et pédagogiques.

Reflet de cette dynamique, la mise à jour du Recueil des acteurs de l’éducation au développement durable qui regroupe les acteurs du secteur qui offrent des activités pédagogiques à l’attention des écoles sera présenté sur la foire. Il est prévu de continuer les travaux et efforts conjoints sur tous les niveaux.

Liste des exposants 2021:

  • +IMPAKT
  • Activités nature - VDL
  • AEIN
  • AEV
  • AGE
  • Aktioun Nohaltegkeet
  • ANF - Biodiversum
  • Caritas
  • CELL
  • Centre Formida - arcus ASBL
  • CITIM/ASTM
  • Fairtrade
  • FNEL
  • Greenpeace
  • Iles de Paix Luxembourg
  • Kannerhaus Wooltz
  • Kindernothilfe
  • Léieren am Gaart
  • Lycée Josy Barthel Mamer
  • Lycée technique d'Ettelbruck
  • Move
  • natur&ëmwelt
  • Naturparken
  • OWODOF
  • Plateforme EEDD/MECDD
  • Restopolis
  • SCRIPT
  • SDK-Akademie
  • Unity Foundation
  • Lycée Vauban
  • Youth4Planet Luxembourg
  • Zesumme fir d'Agenda 2030

Communiqué par le ministère de l'Environnement, du Climat et du Développement durable et le ministère de l'Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse

Dernière mise à jour