The future is SMART : des formations high tech pour des métiers d’avenir

« The future is SMART » est le nom de la promotion lancée aujourd’hui par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse.

Nombre de métiers faisant appel aux technologies les plus récentes génèrent des opportunités d’embauche. Les jeunes ne les connaissent pas toujours ou en ont une image dépassée. La campagne actuelle met le projecteur sur 16 formations professionnelles, grâce à une vidéo présentant l’équipement des lycées, l’environnement de travail en entreprise et des témoignages d’élèves, de chefs d’entreprise et d’enseignants.

Des secteurs qui recrutent

Les métiers couverts par la campagne « The future is SMART » sont en constante évolution et créent de nombreux emplois intéressants et évolutifs. Le marché du travail demande en effet de plus en plus de personnes qualifiées et spécialisées dans de nouveaux domaines ou des domaines profondément transformés par la digitalisation et l’automatisation. À titre d’exemple, 86 % des jeunes diplômés en mécanique d’autos et de motos [1] et 96 % des informaticiens qualifiés [2] ont trouvé un emploi dans les premiers quatre mois suivant l’obtention de leur diplôme.

Des formations à la pointe du progrès, orientées sur la pratique

Les lycées disposent d’excellentes infrastructures garantissant une formation moderne, orientée sur la pratique. Certaines formations sont à plein-temps à l’école et permettent à l’élève de suivre 12 semaines de stage en entreprise. D’autres formations sont sous forme d’apprentissage ce qui présente un double avantage : l’élève est rémunéré et acquiert des compétences pratiques en milieu professionnel.

Parmi les 122 professions et métiers auxquels la formation professionnelle prépare, certaines font particulièrement appel aux technologies les plus récentes. Elles mènent aux certificat de capacité professionnelle (CCP), au diplôme d’aptitude professionnelle (DAP), au diplôme de technicien (DT) ou au brevet de technicien supérieur (BTS). En voici la liste :

  • Informatique (IF) : DAP, DT et BTS aux Lycée des Arts et Métiers, Lycée Guillaume Kroll, Lycée privé Emile Metz et Lycée du Nord Wiltz ;
  • Mécanique agri-génie civil (ML) : DAP, DT au Lycée Technique Agricole ;
  • Mécanique d’auto et de moto (MA) : CCP, DAP et DT aux Lycée Techique du Centre, Lycée Bel-Val et Lycée Technique d'Ettelbruck ;
  • Mécanique de cycles (MV) : CCP et DAP au Lycée Technique du Centre ;
  • Mécatronique (MI) : DAP et DT aux  Lycée Guillaume Kroll et Lycée des Arts et Métiers ;
  • Mécatronique de véhicules utilitaires (MU) : DAP au Lycée Technique Agricole ;
  • Smart Buildings and Energies (EQ) : DT au Atert-Lycée Redange ;
  • Smart Technologies (ST) : DT aux Lycée Guillaume Kroll, Lycée des Arts et Métiers, Lycée privé Emile Metz, Lënster Lycée International School et Lycée Technique d'Ettelbruck ;
  • Technique de réfrigération (FR) : DAP au Lycée Technique du Centre.

Smart technologies depuis 2019

Le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse intègre le phénomène de la digitalisation en adaptant en permanence les programmes d’études, ou en créant de nouvelles formations. La formation « Smart Technologies » est ainsi offerte depuis 2019 par cinq lycées et compte actuellement 156 élèves. Elle s’est substituée à l’ancienne formation de l’électrotechnique et propose cinq spécialisations différentes en infotronique, énergies renouvelables, robotique et automatisation, smart energy et e-controls.

Deux et quatre roues

La popularité croissante dans le domaine de la mobilité douce a conduit à la création des deux formations en mécanique de cycle, aux niveaux CCP et DAP. Ces formations pratiques sous forme d’apprentissage couvrent tous les types de bicyclettes, vélos électriques, remorques, fauteuils roulants et trottinettes.

Plusieurs formations spécifiques sont par ailleurs proposées dans le domaine des grandes machines motorisées, des bus et des véhicules utilitaires, industriels, viticoles et agricoles.

La maîtrise du froid

Une formation toute particulière est celle de la mécatronique en technique de réfrigération et de climatisation. Que ce soit pour l’assemblage, le maintien ou la commande de tout type de dispositif frigorifique, cette formation prépare à des métiers très divers, par exemple : la réfrigération de médicaments à des températures très basses ou les installations climatiques dans les transports publics.

La performance énergétique

La division « Smart Buildings and Energies » forme des techniciens qui sauront favoriser l’utilisation des énergies renouvelables, travailler à la rationalisation des installations existantes et veiller au respect de la réglementation en matière de performance énergétique.

Dernière mise à jour